La démarche ÉcoWatt a été mise en place pour faire face aux pics de consommation électrique dans la région PACA qui ont surtout lieu l’hiver entre 18h et 20h. Mais que sait-on vraiment de ce phénomène ?

Qu’est-ce qu’une pointe de consommation ?

Il s’agit d’un instant T pendant lequel la consommation d’électricité est plus importante que d’habitude, on dit que la demande est alors plus élevée.

L’hiver, entre 18h et 20h, la consommation électrique s’envole en région PACA. Pourquoi entre 18h et 20h ? C’est à ces heures-là que les bureaux, les entreprises et les magasins sont encore ouverts alors que la consommation des foyers redémarre : il faut préparer le repas, on allume les lumières.

En fonction du froid, le pic de consommation peut s’envoler, amenant le réseau électrique régional aux limites de ses capacités de fonctionnement. C’est la raison pour laquelle les pointes de consommation les plus fortes ont lieu en hiver. Comme l’indique Florence PREVOT, directrice de l’exploitation au sein de RTE Méditerranée : « Il faut savoir qu’une baisse de 1 degré en région PACA entraîne une hausse de consommation de 245 MégaWatts, ce qui équivaut à la consommation d’une agglomération comme Toulon ! ». Et un écart d’un degré est une chose courante… A noter que certains aléas climatiques, notamment le vent et la neige, peuvent provoquer des incertitudes complémentaires sur la prévision de consommation. En effet, la température ressentie par les consommateurs peut alors être différente de la température réelle et influencer leur comportement vis à vis notamment du chauffage.

« Il en est ainsi de l’effet vent ou neige, car on sait qu’à température égale, le comportement des consommateurs est très différent ». (Florence Prevot)

L’autre spécificité de ce phénomène de pointe, c’est qu’il se produit finalement sur une période très restreinte dans le temps tout en nécessitant un mécanisme de capacité particulièrement important. Si on veut donner un ordre de grandeur, la pointe de consommation en région PACA est 1,7 fois plus importante que la moyenne de la puissance appelée.

En résumé, la pointe de consommation repose sur la conjonction de 3 éléments comportementaux

  • Une grande partie de la population de la région PACA se met à consommer en même temps, à la fois sur les zones de travail et les zones d’habitation
  • Le froid et / ou le froid ressenti accroissent l’effet de pointe
  • Une période de temps courte : 2 heures sur une journée, et des pics de consommation fort voire extrême pendant moins de 20 jours par an en moyenne.

 

Pics de consommation : la différence été – hiver

Le pic de consommation électrique annuel a toujours lieu pendant la période hivernale. En effet, on constate que les pics de consommation d’hiver oscillent entre 7000 et 8500 MW alors que ceux d’été restent autour de 5000 MW : les pics de consommation de la période estivale sont donc moins significatifs. Par ailleurs, ils n’interviennent pas sur la tranche horaire 18h-20h, mais en milieu de journée, entre midi et 15h.

 

Le mécanisme de capacité

Afin de pouvoir répondre à la demande, les producteurs anticipent la demande et produisent plus d’électricité en conséquence. En cas de manque, RTE est en capacité de leur demander de produire davantage et de les dédommager pour cette production supplémentaire. A noter que toutes les unités de production ne sont pas forcément disponibles pour contribuer à passer le pic de consommation. Ainsi, la production photovoltaïque régionale n’est plus en capacité de produire dès la nuit tombée.

 

La réponse d’ÉcoWatt PACA

Alors que, dans la circulation automobile ou dans les transports en commun, tout le monde est bien conscient du phénomène de pointe, il est plus compliqué de s’en rendre compte en matière d’électricité. ÉcoWatt PACA est précisément là pour signaler à l’ensemble des consommateurs les périodes de plus fort trafic sur le réseau électrique pour leur permettre d’adapter leur consommation.